Centrale La Sarcelle
avatar

Voici une première vidéo, qui vous montre l’évacuateur de crue de la centrale La Sarcelle. En français, ça veut dire quoi ? Bon La Sarcelle, c’est un endroit, simplement, à environ 300 kms au sud-est de Radisson (visible sur Google Maps). Contrairement aux autres barrages que je rencontre sur ma route, celui-ci n’est toujours pas en fonction, d’où l’intérêt particulier.

Voici quelques éléments de vocabulaire hydro-québécois. Une DIGUE, c’est tout comme un barrage : c’est un mur qu’on élève entre les montagnes pour retenir l’eau du réservoir (un lac artificiel, conséquence de l’eau qui monte parce qu’elle ne coule tout simplement pas). Le BARRAGE, souvent confondu avec les digues, est plus complexe. D’abord, c’est à travers lui que l’eau s’écoule, avec un débit contrôlé.

Sur 8 turbines, par exemple, on peut en fermer une aisément pour réparation. Alors l’eau du réservoir monte un peu, lentement. Quand l’eau monte trop, à cause de la fermeture de turbines, ou à cause de pluies incessantes et intense, il faut un ÉVACUATEUR DE CRUE. Celui-ci est constitué de portes étanches, mais surtout énooormes, et blindées : autant dire qu’elles sont en acier plein.

A La Sarcelle, la centrale (qui produit l’électricité grâce aux turbines) est encore en construction. (C’est une première pour Hydro-Québec, car ces turbines sont complètement différentes de ce que nous utilisons habituellement). Il faut donc que l’eau coule « librement », et donc, laisser ouvertes les portes de l’évacuateur de crues. Ça donne un fameux spectacle, puisque tout le courant d’une puissante rivière est confiné dans un corridor très étroit pour elle.

En regardant, imaginez ce qui vous arriverait si vous tombiez à l’eau, légèrement en amont….

Puisqu’ici, on a un peu l’impression d’être sur une autre planète, ça m’a inspiré; pardonnez le caractère humoristique de la vidéo… Rigoler, ça fait toujours du bien !!!

 

Centrale La Sarcelle
Ce serait sympa de voter
Faite le savoir, partagez !

Laisser un commentaire