Cette nuit
avatar

Il fait froid; trente degrés sous zéro. Mais sans vent, sans humidité, je demeure de longues minutes dehors sans que même l’envie de frissonner ne m’inquiète. Le ciel est étoilé, oui, mais teinté de bleu, d’un bleu profond, qui caresse l’oeil. Des nuages traversent le firmament, tels de grands coups de pinceaux divins, discrets, artistiques. Ils colorient le ciel, font doucement contraste avec l’univers, bien qu’il soient gris. Mais aussi, ils sont lumineux, pâles. Et, comme si l’artiste avait eu quelque caprice, quelque envie de merveilleux, de surréaliste, la lune est ceinte d’un anneau parfait, de couleur identique aux nuages, que ceux-ci ne touchent pas. Oui, cette lune-là, qu’on est trop habitué à voir, la voilà auréolée d’un voile, d’une vague lumière formant un large cercle dans le ciel. Mais elle n’est pas la seule : l’astre du jour aussi a sa couronne. Quand il fait beau, le soleil est entouré d’un arc en ciel qui, lui aussi, forme un cercle parfait…

Cette nuit
Ce serait sympa de voter
Faite le savoir, partagez !

Laisser un commentaire