La Sélection

Qu’est-ce que c’est ?

C’est presque la base de tout.
C’est un moyen efficace de séparer des formes dans un dessin raster (voir l’introduction) pour pouvoir faire des opérations particulière sur celui-ci.
Une sélection se fait au moyen d’outils de sélection, il y a plusieurs types d’outils comme le rectangle, le cercle, le lasso ou la baguette magique. Plusieurs outils peuvent être combinés, vous pouvez par exemple faire un coup de baguette magique, puis ajouter une sélection à l’aide du lasso, puis en enlever un bout particulier avec un coup d’ellipse. Mais nous y reviendrons plus tard.

A quoi ça sert ?

Un fois une zone sélectionnée, il est possible d’y faire des tas de choses comme la supprimer, la déplacer, la transformer, y appliquer des filtres, ou des couleurs, la copier puis la coller dans le même dessin ou ailleurs, la déformer.

Le grand danger…

Il existe un grand danger quand on travaille sur des sélections, c’est justement de perdre cette sélection. Bon, il existe bien la commande Undo qui permet de revenir en arrière et de récupérer cette sélection, mais si vous fermez le fichier et que vous souhaitez retrouver vos sélection, il n’y a qu’un seul moyen, c’est de faire une copie de sauvegarde du dessin en mode PaintShopPro (.psp ou .pspimage). Il est possible de passer quelques dizaines de minutes à faire une sélection assez complexe, pas exemple pour repeindre entièrement une voiture et en un seul et unique mauvais clic, vous pouvez perdre cette sélection.

Les modes de sélection :

Il existe 3 modes :

  1. Remplacer : Crée une nouvelle sélection, si une autre sélection existait, elle est automatiquement effacée. C’est le mode par défaut, il suffit de cliquer un coup, et ça commence.
  2. Ajouter : Ajoute une sélection à une sélection existante. La manière la plus simple pour l’utiliser est de maintenir la touche Shift. Dès que vous appuyez sur cette touche, un petit + apparaît à côté du curseur. Maintenez donc la touche au premier clique, vous pourrez la relâcher pour les cliques suivants. Cette sélection dans ou en dehors de la première sélection ajoutera de la matière et recalculera les contours si nécessaire.
  3. Supprimer : Supprime une partie de la sélection existante. La manière la plus simple pour l’utiliser est de maintenir la touche Ctrl. Dès que vous appuyez sur cette touche, un petit – apparaît à côté du curseur. Maintenez donc la touche au premier clique, vous pourrez la relâcher pour les cliques suivants.

Faites des essais avec le rectangle, changez d’outil entre deux sélections, changez aussi de mode. Essayez aussi avec deux images, vous ne perdrez rien si vous passez de l’une à l’autre. Attention, gare au clique droit, il supprime toute sélection existante dans une image. La commande Undo vous permettra de récupérer cette sélection rapidement.
Les outils de sélection :

Il y a 3 outils principaux et une multitude d’options.

  1. L’outil Sélection
    1. Rectangle
    2. Carré
    3. Rectangle arrondi
    4. Carré arrondi
    5. Ellipse
    6. Cercle
    7. Triangle
    8. Pentagone
    9. Hexagone
    10. Octogone
    11. Etoile 1
    12. Etoile 2
    13. Flèche 1
    14. Flèche 2
    15. Flèche 3
  2. L’outil Lasso
    1. Contour optimal
    2. Lasso
    3. Point à point
    4. Rechercher les contours
  3. L’outil Baguette Magique
    1. Aucun
    2. Valeurs RVB
    3. Couleur
    4. Teinte
    5. Luminosité
    6. Zones opaques
    7. Opacité

Voilà pour l’ensemble des sélections possibles ! Il y a de quoi faire, non ? Surtout en les mêlant tous…

Allez, on reprend tout ça en détail.

L’outil Sélection.

Prenons tout de suite un exemple :

Choisissez Rectangle dans le type de sélection, le mode par défaut sera remplacer. Vous choisissez un premier point de sélection puis vous déplacez la souris en maintenant le bouton. Jusque là, c’est simple. Changez de type de sélection, prenez l’étoile 1, appuyez sur la touche Ctrl (il est aussi possible de changer l’option Mode sur Supprimer), placez le curseur de la souris au dessus de la sélection actuelle, dans la verticalité du rétro, faites glisser jusqu’en dessous du rectangle, tirez un peu à droite pou avoir une belle étoile, lâchez. Le rectangle et l’étoile vont se combiner, en faite, l’étoile va se soustraire du rectangle.

Juste comme ça, pour voir, posez la souris dans la sélection, 4 flèches en croix apparaissent en curseur, prenez la sélection et déplacez la.

Avec cette sélection, vous pouvez appliquer toutes les option du menu effet ou du menu réglages, nous y reviendrons dans d’autres tutoriaux. Si on passe un coup de négatif, ça n’agit que sur les zones sélectionnées, voici le résultat.

Pour supprimer la sélection sans toucher au résultat, donnez un coup de clique droit n’importe où dans l’image. Je ne m’étend pas plus sur cet outil, je vous laisse essayer les autres options. Vous verrez qu’il n’est pas simple de sélectionner une jante au moyen d’un cercle. Il est toujours possible de revenir en arrière avec le bouton Undo.

L’outil Sélection au Lasso.

J’aurais tendance à dire que c’est l’outil de sélection le plus utile. Par défaut il est calé sur l’option Lasso, ce n’est pas très original, mais ça sert à détourer manuellement une forme. Suivant le facteur de zoom que vous mettrez sur le dessin, vous pourrez détourer plus ou moins facilement les choses.

On prends un exemple simple, la roue avant de la voiture. Nous essayons de faire le tour de la jante. Il faut maintenir le bouton de la souris appuyé tout le temps du déplacement, le fait de lâcher le bouton ferme la forme. Pour un premier essai voici ce que j’obtiens :

C’est pas terrible, il reste du pneu, on peut mieux faire ! Et si je zoomais et que par soustraction (Touche Ctrl maintenue) j’enlevais des morceaux…

On y arrive, c’est sûr, et puis dans cet exemple, c’est bien rond et la couleur est bien nette.

Changeons d’option et essayons Contour Optimal.

C’est plus aisé, il suffit de cliquer à chaque fois sur un seul point précis de notre forme, puis de terminer par un clique droit ce qui fermera la sélection. Pour chaque clique, un rectangle étirable s’affichera, le tour souhaité de votre forme devra y être contenu. Au clique suivant, il cherchera tout seul les bords de votre zone.

En continuant jusqu’au bout, j’obtiens ça :

C’est déjà beaucoup mieux ! moins de travail à faire, moins de temps passé. En fait, pour cette jante, je pense que c’est le meilleur outil de sélection. On va voir maintenant qu’ il y a moyen de reprendre facilement 1 ou 2 pixels sur le tour. Pour ça, on va dans le menu Sélection/Modifier/Agrandir, on choisi le nombre de pixel d’extension et on clique sur OK.

Essayez différentes valeurs et vous verrez qu’il est possible de faire des réglages fins. J’ai choisi 1 pour être sûr de ne pas avoir trop de pneu dans la sélection, et d’avoir toute la jante. Maintenant avec le menu Effet/Effet Artistique/Chrome, le paramètre à 2, j’obtiens une belle jante chromée ! Et ça ne bave pas sur le pneu. Bon OK on a pas détouré les vides de la jante, c’est à vous de le faire, et il y en a des trous !!!

Allez, je vous donne une autre méthode qui n’a rien à voir avec tout ça !

Avec l’outil sélection standard en rectangle, prenez un petit bout de jante en bas :

Maintenant allez dans le menu Sélection/Modifier/Sélectionner les zones similaires, mettez la tolérance assez élevée, en contigu. Ca le fait aussi ! Il ne restera qu’à soustraire ou ajouter quelques morceaux et se sera OK !

Il y a donc des tas de moyens pour sélectionner des formes, et dans le menu Sélection, il y a une mine d’utilitaires formidables. Nous en détaillerons certains très importants.

En attendant, continuons la sélection au Lasso et passons à ma préférée, le Point à Point.

Le point à point est une méthode efficace mais exigeante, elle permet, comme pour le contour optimal, de ne cliquer que sur les points sensibles, mais à contrario, la surface à sélectionner n’est pas calculée par l’ordinateur. L’ordinateur, c’est donc vous. De plus cet outil ne trace que des droites, donc pour faire le tour d’une partie ronde, comme le passage de roue, je vous conseille de faire un bon grossissement de l’image. Si vous avez des problèmes de visibilité sur des zones cachées à l’écran, tirez (sans cliquer) votre curseur vers le bord de l’image, ça la déplacera. Par contre il est impossible de changer le facteur de zoom pendant la sélection.

Donc, cliquez sur le premier point, déplacez le curseur, re-cliquez, comme d’habitude. Un clique droit fermera la sélection, en ligne droite.

En travaillant sur des petites longueurs il est aisé de faire des courbes et vos yeux donneront un meilleur résultat que le calcul de bord automatique de l’autre solution.
Bien sûr, vous avez toujours la possibilité de mélanger les outils pour ajouter ou supprimer des sélections.

C’est mon outil préféré, il me permet de travailler relativement rapidement, et sans avoir à reprendre les choses souvent.

Il reste une option pour le Lasso, Rechercher les contours.

C’est la continuité du Point à Point, mais avec recherche automatique des formes. Pour moi, ça équivaut à Contour Optimal. Ca marche exactement de la même manière que le point à point, mais vous vous contentez de frôler la partie à sélectionner. C’est un avantage si la forme à détourer est très contrastée, par exemple le passage de roue, là c’est ok, par contre ça à l’inconvénient de faire n’importe quoi si vous essayez de sélectionner le tour du pneu.

Voilà, c’est à vous de voir, suivant les cas, l’option que vous allez utiliser.

L’outil Baguette Magique

C’est magique, oui, enfin presque. C’est un outil à utiliser avec parcimonie, suivant ce que vous avez à faire. L’idée est de cliquer sur un point précis de l’image, et suivant une certaine tolérance, ça sélectionnera tous les points identiques contigus.
Reprenons l’exemple de la jante, nous gardons l’option RVB, et nous fixons la tolérance à 87, puis cliquons à côté du logo sur la jante :

La jante est parfaitement sélectionnée ! En fait j’ai tâtonné avant de trouver le bon réglage de tolérance, mais c’est pas toujours aussi évident ! Des fois même c’est à s’arracher les cheveux ! Surtout lorsqu’il y a un gros mélange de couleurs.
Personnellement, je l’utilise souvent lorsque j’ai détouré une voiture, puis collée sur un fond blanc, et que je souhaite reprendre la voiture travaillée pour la recoller dans son paysage.
Prenons un exemple, voici une belle voiture sur un fond blanc. Le plus simple pour la sélectionner avec la baguette magique, est de fixer la tolérance à 0 et de cliquer sur le blanc.

Puis en passant par le menu Sélection/Inverser, inversez d’un coup tout ce qui n’est pas sélectionné en sélectionné.

Le tour est joué. 
Dans l’outil Baguette Magique, vous pouvez choisir d’autres façon de faire vos sélection en modifiant la correspondance. Faites des essais par vous même.

Voilà pour les outils de sélection.

 

Il nous reste à voir rapidement le sous menu de Sélection/Modifier.

Une fois la sélection faite, vous pouvez la modifier via ces outils. Comme nous l’avons vu précédemment, on retrouve Sélectionner les zones similaires, mais aussi des variations sur les couleurs, des agrandissements ou des contractions  uniformes paramétrables, des anticrénelages, et des tas d’autres choses. Il n’est pas nécessaire d’utiliser tout à chaque fois, mais je crois qu’il faut être conscient que ces outils existent et qu’il est possible d’éviter des maux de tête à certains moments. 
Toujours dans le menu Sélection, il y a un sous menu Désincrustation dans lequel on a la possibilité de masquer des zones claires ou sombres et dans le menu Sélection lui-même il reste encore quelques options simples.

Voilà, j’espère qu’avec ça vous allez devenir des maîtres du découpage, des tuners de folie, et que grâce à oto6 vous allez enfin pouvoir vous faire de grands plaisirs.

Faite le savoir, partagez !

Laisser un commentaire