Transformer une Mégane en 6 roues

Nous y sommes. Alors quoi de plus sympa que d’illustrer un tutorial. 
Pour chaque type d’opération vous pourrez retrouver un tutorial, il n’y sont peut-être pas tous déjà, mais ça va venir…

J’ai choisi pour vous une Mégane classique que j’ai pris moi-même en photo à Paris et que voici :

Nous allons rapidement voir comment la modifier pour en faire une voiture à 6 roues.

Tout d’abord, nous allons sélectionner la roue arrière pour la recopier plus à l’avant. Le découpage choisi est très important, histoire d’avoir le moins de choses à refaire par la suite. Je garde donc l’avant du passage de roue et l’arrière du pneu, comme ceci :

Je fais un copier puis un coller dans la même image (Ctrl+E), je relève la position verticale du curseur pour copier l’ensemble à la même hauteur. La nouvelle roue est strictement à la même hauteur que l’autre.

Avec le pinceau de clonage, je sélectionne le bord du passage de roue, puis je le clone juste à côté, et je fait glisser jusqu’à fermer le passage des deux roues. C’est assez difficile, je recommence toujours 4 ou  5 fois avant de réussir parfaitement l’opération. Le fait que les deux roues soient à la même hauteur facilite pourtant grandement le travail.

Toujours avec le pinceau de clonage, j’efface la poignée, la trace de la porte, et je noirci entre les deux roues. Il faut essayer de conserver l’ambiance générale des couleurs et des reflets. Ici, c’est plutôt simple, je laisse tout en clair.

On en arrive au nettoyage fin. Il faut optimiser le passage de roue, toujours avec le même pinceau, je fais la partie basse. Je travaille sur de l’extrême détail. Là, il faut déjà avoir une idée de ce qu’on veut, et en maintenir le fil. Pas question de déborder, ou de changer de ton, il faut absolument que ça se tienne.

Pareil pour le dessus. Vu qu’en horizontal, il n’y a pas la couleur souhaitée, alors je clone un peu du dessus, puis je travaille alors l’horizontale.

Je suis relativement content de mon travail, il y a pourtant des détails à régler, comme l’arrondi à l’avant du passage de roues qui n’est pas terrible.

Pareil pour la bande blanche du sol, elle est cassée suite à la copie, il faut donc la refaire. Qui ira vérifier une fois refaire qu’elle était autrement ? on peu donc la recopier d’ailleurs, comme on veut, ou la refaire pixel par pixel.

Je choisi la première solution, et je clone de l’arrière vers l’avant. Pour le moment c’est pas beau, mais ça va s’arranger !

Je m’occuper ensuite de l’arrière de la porte. Je reprends l’image d’origine, et toujours par clonage, cette fois entre les deux images, je recopie l’enjoliveur de porte.

Ca donne ça : c’est mieux, mais pas parfait, ça manque un peu d’épaisseur.

Avec le lasso, je sélectionne la partie basse de la pointe, puis je choisi l’outil Déformer. J’attrape la poignée du bas, je tire jusqu’à l’épaisseur voulue, le tour est joué.

Avec l’outil de clonage, je récupère au mieux l’arrondi du passage de roue.

Puis avec l’outil Adoucir, je floute légèrement le bord de l’arrondi. Il ne faut pas trop flouter, sinon ça se verra sur la photo finie, en principe le flou est réservé pour l’arrière plan, un morceau de la photo ne peux pas être flou si le reste est nette. Donc tout petit cercle de travail, et beaucoup de transparence sont nécessaires.

Du coup, je floute aussi les autres éléments comme les bandes blanches ou les traces de collage.

Pour fignoler, j’utilise l’outil pinceau d’étirement, avec lequel je réparti un peu les couleurs saccadées par le clonage. Ici, on voit le détail final de l’arrondi.

Il ne reste plus qu’a refaire la bade entre les deux roues, je repart de l’original, et je récupère l’arrière de la roue avant et l’avant de la roue arrière pour mettre entre les deux roues arrières !

Voilà, c’est fini, c’est assez réussi, non ? Bon faut aimer, et ça n’est d’aucune utilité, mais par contre au niveau du plaisir personnel, je trouve que c’est génial !

C’est à vous de jouer !

L’original est ici !!!

Faite le savoir, partagez !

Laisser un commentaire