L’obstacle
avatar

C’est une nuit de Baie James, la noirceur est totale. Je roule doucement, tout à fait seul dans cette nuit. La neige, sur la route, pétille sous la lumière des phares comme un festival de feux de Bengale… C’est magnifique. Au loin – aussi loin que mes phares peuvent éclairer – j’aperçois une petite chose toute blanche, comme j’en ai vu plusieurs aujourd’hui. Certainement un bloc de neige tombé de quelque semi-remorque. Ça arrive souvent. C’est petit, j’ai le choix de continuer ma route et de faire passer ce bloc sous mes roues, ou alors de me déplacer sur la gauche, et de passer à côté.

La route est droite, personne en vue, je décide de passer sur la gauche. Drôle d’idée, mais aucun risque d’abîmer la voiture. Sur ma lancée, j’approche de l’obstacle, et, en un très long quart de seconde, le coeur me serre… de soulagement.

Mes roues sont passées à quelques centimètres… d’un petit lièvre ! Bien vivant, pelotonné au milieu de la route…

L’obstacle
Ce serait sympa de voter
Faite le savoir, partagez !

Laisser un commentaire